Mollat punk

J’apprends avec une grande joie que Mollat, petite structure indépendante qui peine à fonctionner, et l’Iboat, salle underground bien connue pour sa shitbraü à 1 euro et ses stickers antifa et anticapitalistes collés aux chiottes (et son souci constant de ne jamais exploiter personne), s’associent pour soutenir les artistes dans la dèche et autres fanzineux que nous sommes.

Je ne peux qu’applaudir cette prise de conscience et lever ma canette pour porter un toast, la voix éraillée par l’émotion. L’entraide fait partie de l’éthique du fanzinat et ô combien je nous sais attachés à celle-ci.

Soucieux de conserver cet esprit DIY, on a agrafé tant et tant de photocopies, distribué comme on pouvait ces petits fascicules remplis d’amour, de passion, de joie… Mais aussi de rage et de colère aussi contre un système marchand qui tend toujours et encore plus à anéantir nos plus beaux éclats, toute notre soif inextinguible de liberté, en se les accaparant. Nous devons saluer chaque mouvement de solidarité qui perpétue le DIY et son éthique, et ce sans jamais en tirer profit. Cet esprit non-profit explique évidemment que cette soirée soit animée par les artistes qui ramèneront des copains au bar, qu’ils fassent un fanzine et une fresque sans toucher le moindre sou, évidemment.

je suis profondément remuée par cet élan de solidarité. Tant secouée que je me retrouve avec un pic à glace à tenter de couler l’Iboat avec Mollat dedans.

20150623-MOLLAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.